Élargissement de l’Assiette Fiscale : Ce que Vous Devez Absolument Savoir

Me. Sylvestre Magloire Tamo, PDG de Wisdom International Ltd, Conseiller Économique au Consulat de Monaco et Expert en Questions Juridiques et Fiscales, Décrypte les Nouvelles Obligations Fiscales

Économie du Cameroun : Monsieur Tamo, merci de nous accorder cette interview. La loi de finances 2024 a introduit une mesure importante concernant l’élargissement de l’assiette fiscale. Pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste cette mesure ?

Sylvestre Magloire Tamo : Merci de m’avoir invité. En effet, la loi de finances 2024 a introduit une mesure cruciale qui concerne tous les citoyens. Désormais, tous les revenus, qu’ils soient issus de salaires, d’activités indépendantes, de pensions de retraite, de locations, de dividendes ou de toute autre source, doivent être déclarés avant le 30 juin. Chaque contribuable doit s’acquitter de l’Impôt sur le Revenu des Personnes Physiques (IRPP) correspondant ou régulariser sa situation fiscale.

Économie du Cameroun : Quels sont les principaux objectifs de cette nouvelle mesure ?

Sylvestre Magloire Tamo : L’élargissement de l’assiette fiscale vise principalement trois objectifs. Tout d’abord, il s’agit de renforcer l’équité fiscale en assurant que chacun contribue selon ses capacités financières. Ensuite, cette mesure permettra d’augmenter les recettes fiscales de l’État, essentielles pour le financement des services publics et des infrastructures. Enfin, elle vise à lutter contre l’évasion fiscale en rendant la déclaration de tous les revenus obligatoire, réduisant ainsi les opportunités de dissimulation.

Économie du Cameroun : Qui est concerné par cette obligation de déclaration ?

Sylvestre Magloire Tamo : Tous les citoyens sont concernés, qu’ils soient salariés, indépendants, retraités ou qu’ils perçoivent des revenus de location, de dividendes ou d’autres sources. Chacun doit se conformer à cette obligation de déclaration et de paiement de l’IRPP.

Économie du Cameroun : Quelles sont les procédures que les contribuables doivent suivre pour se conformer à cette nouvelle mesure ?

Sylvestre Magloire Tamo : Les contribuables doivent suivre trois étapes principales. Premièrement, ils doivent identifier tous les revenus perçus au cours de l’année fiscale. Deuxièmement, ils doivent remplir et soumettre leur déclaration de revenus via les canaux prévus par l’administration fiscale avant le 30 juin. Enfin, ils doivent calculer et payer le montant de l’IRPP dû ou procéder à une régularisation si des montants ont déjà été versés.

Économie du Cameroun : Quelles sont les sanctions prévues en cas de non-conformité ?

Sylvestre Magloire Tamo : Le non-respect de cette obligation peut entraîner des redressements fiscaux, la saisie des comptes et des avoirs des contribuables inciviques. De plus, les contrevenants ne pourront pas accéder à certains services sans présenter une attestation de conformité fiscale. Par exemple, un abonnement à Eneo ou une demande de visa pour quitter le territoire camerounais pourraient être refusés sans cette attestation.

Économie du Cameroun : En conclusion, quel message souhaitez-vous adresser aux citoyens concernant cette nouvelle mesure ?

Sylvestre Magloire Tamo : Cette mesure vise à renforcer la justice fiscale et à garantir une contribution équitable de tous les citoyens au développement du pays. Il est essentiel que chacun prenne les dispositions nécessaires pour déclarer ses revenus et s’acquitter de l’IRPP dans les délais impartis. Pour toute question ou besoin d’assistance, je conseille vivement de consulter un expert fiscal ou juridique.

Économie du Cameroun : Merci beaucoup pour ces éclaircissements, Monsieur Tamo.

Sylvestre Magloire Tamo : C’était un plaisir. Merci de m’avoir donné l’opportunité de m’exprimer sur ce sujet important.

Interview réalisée par Aloys Onana pour Économie du Cameroun.



Laisser un commentaire